Et si je piratais cette semaine ?

Sous ce titre racoleur, ce n'est ni plus, ni moins, une fantastique initiative mise en place par le lug epplug, LUG de Picardie, qui fait suite aux RMLL d'Amiens en 2007. En effet, fort du travail réalisé et de l'impression faîte sur les politiques, ces derniers, par l'intermédiaire de la préfecture (si j'ai bien compris) subventionnent tous les six mois une semaine permettant à un projet libre d'avancer. Pour ce faire, il suffit de postuler sur le site de epplug à partir du 20 juillet de cette année, pour éventuellement pouvoir participer à la session du 21 au 27 novembre 2010.

Toujours d'après les informations que j'ai recueilli, le premier projet ayant eu la joie de bénéficier de cette semaine tous frais payés est GLPI.

Si vous pensez que vous avez un projet intéressant, que vous avez besoin d'une semaine pour voir les autres personnes de votre projet et qu'il vous reste une semaine de congés à prendre, je ne peux que vous recommander cette initiative. J'en oubliais presque le nom de l'événement qui est afférent à mon titre : H@ck weeks !

Au-delà de cela, je râle souvent sur les RMLL, considérant que le terme mondial est souvent exagéré, puisqu'elles permettent surtout à des visiteurs locaux de prendre connaissance du libre, même si de nombreux conférenciers viennent des quatre coins de la terre. C'est ici un retour très intéressant que de pouvoir constater qu'une initiative locale et politique découle directement de l'effet des RMLL.

Le libre, c'est bien.