Amazing grace

Old ma, comme disait Chichi : put***, 2 ans. Sans emphase, mais avec constance, tu aurais sûrement rigolé à ces quelques blagues hasardeuses qui font que ton nom restera parmis nous.

J'ai pris quelques expressions françaises et me suis permis une interprétation très personnelle.

  • Avoir la gueule de bois : du matin au soir et du soir au matin, se regarder dans la glace et se dire que jamais ça ne changera. Ton remède perpétuel restera une rasade d'eau en toute circonstance, car c'est le meilleur des breuvages et le plus beau don. Mais comme dirait Johnny, qu'est ce qu'elle a ma gueule ?
  • Être du bois dont on fait les héros : après deux guerres mondiales, deux autres moins mondiales, les guerres médiatiques, la télé couleur et Internet, tu en auras vécu des choses, toi qui cachait des munitions dans ta tête de lit pour signifier ta résistance à l'ennemi.
  • Faire feu de tout bois : pas un de tes petits n'est oublié. Tu les as tous aimé, compté, regardé grandir et surtout, tu les as porté dans la prière chaque jour afin que pas un de leur cheveux ne puisse être âbimé.
  • Faire jambe de bois : même pour tes nonantes-huit, tu continuais à utiliser ton déambulateur. Bon pied, bon oeil... Enfin presque.
  • Montrer de quel bois on se chauffe : quand on a des principes, on s'y tient. Et tu n'aurais jamais transigé au risque de faire comprendre à l'autre parti comment ton nom s'écrit.
  • Toucher du bois : la chance, tu n'y as jamais cru, mais dans ta foi tu as toujours espéré. Aujourd'hui, c'est auprès de ton Dieu que tu te retrouves.
  • Langue de bois : quand tu as eu quelque chose à dire, tu n'as jamais envoyé une carte postale, parce qu'un mot est un mot et que l'honnêteté, même si elle ne paye pas, permet de mettre les choses au clair.
  • Tête de bois : on me dit têtu, mais je sais de qui tenir.
  • Homme des bois : ce ne fut pas l'homme, mais la femme.

Salut Old ma et merci pour ces trente belles années que tu as pu m'accorder.

See you, my funny valentine. See you, Hélène Bois.

Commentaires

1. Le jeudi, septembre 2 2010, 20:51 par Annie

Oh. Elle est partie rejoindre le Père.
Bisous à toute la famille.

2. Le vendredi, septembre 3 2010, 09:55 par Treivilo

Mes sincères pensées,

Amicalement,

Olive

3. Le vendredi, septembre 3 2010, 11:19 par pyt

A te lire, j'ai l'impression que c'était une grande dame.
Bon courage pour la suite.

pyt