Menus changements

L'année aura été longue, très longue. Beaucoup moins de publications sur ce blog, beaucoup moins de travail personnel. Pour autant, cela n'est pas dû à une vie personnelle particulièrement riche. Non. Mon activité professionnelle m'a amené à piloter un projet suffisamment important pour que le soir, de guerre las, je sois psychologiquement et intellectuellement fatigué, n'ayant que pour envie de légumiser. Combien il est bon d'apprécier être à pied d'égalité avec une carotte ou une pomme de terre, pouvoir se raconter des blagues à faire rougir un radis.

Pour autant, cela n'a pas bien fait avancer mon business, ni mes prétentions. Alors, que se passe-t-il ?

Cela fait plus ou moins deux années que je cherche de manière plus ou moins active un emploi qui me permettrait d'aller au-delà de ce que je fais actuellement. Finalement, mon âge aura été le facteur le plus handicapant de toutes mes recherches et s'avère en désaccord avec la bienséance française. Quelqu'un de moins de trente ans, semble-t-il, ne peut pas assurer de manière cohérente, des responsabilités à un haut niveau. Ou peut-être faut-il avoir fait X ou l'ENA. Toujours est-il, qu'en désespoir de cause et après avoir passé une année à mi-temps dans le train, j'ai élargi mon champ de recherche.

Ainsi, il me faut remercier toutes les entreprises qui m'ont permis de faire ce choix délicat : Orange, Nexans, Canon, l'Éducation Nationale, Lemahieu, Taste, le CHU de Rennes, RTL, GSanté, Glon, Abaka et Thomson.

Un grand merci, car sans vous, sans votre volonté, je n'aurai jamais franchis le pas de quitter cette belle ville de province qu'est Rennes pour aller conquérir la capitale française. Sans jambage, j'officialise donc ce gros changement qui intervient dans ma vie, je deviens parisien (tête de chien). Le pire, c'est que cela me ravit. J'avais en effet besoin d'avancer, de changer les choses, bousculer les événements, rencontrer des gens, vivre et sortir. J'étouffe dans mon habitude établie et j'aspire à du changement. C'est au moins radical.

J'ai donc accepté une mutation au sein de mon entreprise. Cela a l'avantage de me faciliter la liaison, tout en me laissant l'opportunité de nouvelles perspectives. En l'état, je suis donc le nouveau responsable du consulting sécurité de mon agence parisienne. Enfin, je le serai, dans 11 jours. Un service à monter, une offre à créer, des choses intéressantes pour une vision de la sécurité tangente. En effet, j'ai le plaisir et l'avantage de traiter la sécurité au quotidien au sein de la production, la vraie, celle qui ne souffre pas qu'un délire stalinien vienne mettre son grain de sable dans la production d'une usine, où l'arrêt d'une heure d'une machine revient à perdre quelques millions d'euros. C'est sous cet angle que j'ai déjà commencé la préparation de mon offre et c'est sous cet angle que je compte bien m'y attaquer.

De toute façon, il serait prétentieux et complétement stupide de ma part de vouloir entrer sur un marché saturé où bon nombre de sociétés ont déjà le meilleur de la production mondiale : EADS IW, ESEC, Atlab, HSC... D'ailleurs, si vous avez besoin d'un audit, je ne puis que vous conseiller leurs services, ce sont les meilleurs.

Nouvelle vie, nouvelles envies. Pour l'instant, je lorgne sur un appartement dans le carré magique de Vincennes, le temps nous dira s'il est mien ou non. Tous les whois à changer, rien que d'y penser, ça me fait rêver... Cartons en préparations, formulaires de changement d'adresse, relocalisation. Bref, que du bonheur.

En attendant ce mois d'octobre un peu chargé, mois qui verra le bilan de trente années écoulées, je me focalise sur la fin de mon projet, histoire de terminer ce que j'ai commencé et qui devrait gentiment m'amener jusqu'à mes vacances d'été... en octobre.

Des nouvelles quelque peu personnelles, soit, mais comme je n'ai pas le droit de parler de ce que je fais dans mon travail, ça limite mes interventions au droit, à l'informatique et à l'actualité. Et ces temps-ci, je n'ai pas envie d'en parler, ou du moins, d'en écrire. Sachez cependant que je garde au frais un petit billet sur tcp/ip, que j'espère avoir le courage d'écrire d'ici peu.

Pour terminer, sachez que j'ai des articles en préparation sur IPv6, pour de la publi papier et qu'une formation sur le droit et les NTIC va bientôt être disponible à la commande chez formation libre. Si vous êtes d'ores et déjà intéressé par cette formation, vous pouvez m'écrire en privé, en attendant la publication officielle sur le site (et vraisemblablement sur ce blog).

Amis du web, joyeux lundi !

Commentaires

1. Le lundi, septembre 20 2010, 12:54 par Gore

À bientôt sur paname ! :D

2. Le mardi, septembre 21 2010, 10:00 par Treivilo

Salut Mon gars,

Si tu sais que ton évolution et ta réussite professionnelle me ravissent, tu sais aussi que la "perte", tout du moins la distanciation d'avec une personne que j'apprécie, me ravit beaucoup moins.

Je te souhaite réussite et succès dans tes projets, la vie nous fera nous recroiser.

Enjoy,

Olive, pas encore tout à fait petit breton ;-)

3. Le samedi, septembre 25 2010, 18:30 par diody

Ça ne peut être qu'une bonne chose tout ça (pour OBS et pour toi, bien entendu). Un nouveau défi (pas entièrement technique), ça va te faire du bien.

Preum's pour une bière !

4. Le jeudi, septembre 30 2010, 17:01 par papach

Hello Jop, je viens de voir que tu bouges sur paris ! bon courage en tout cas à toi ! hésite pas m'envoyer un petit mail si t'as le temps ... Au pire on se vois bientôt si j'ai bien compris .

@+

5. Le jeudi, octobre 21 2010, 21:34 par anigel

Paris est une belle ville (paraît-il :D), et il semble même qu'on ait trouvé du pétrole dans son sous-sol !!

J'espère donc de tout coeur que ce changement s'avèrera aussi enrichissant que tu l'espère :).

Au plaisir,

6. Le mardi, novembre 9 2010, 23:17 par RoX

Enfin, le bon sens a pris le dessus ...

Depuis le temps qu'on te le disais !

A un de ces moments Jop2 !