Révolution Cyberindustrielle en France

J'ai rencontré Laurent Bloch à l'OSSIR. C'était en 2007, au moment de la création de l'OSSIR Bretagne. Il était alors venu présenter "Sécurité dure, sécurité molle". Il est, à l'époque, RSSI de l'INSERM, après avoir été le créateur et le Chef du Service informatique scientifique de l’Institut Pasteur. Auteur de nombreux livres à succès sur l'informatique, il a, entre autre, écrit l'excellent Sécurité informatique : Principes et méthodes à l'usage des DSI, RSSI et administrateurs.

Au mois de février, il m'a fait l'amitié de me partager son nouveau livre Révolution Cyberindustrielle en France. J'avoue, dans un premier temps, ne pas avoir été emballé par la couverture, majoritairement verte, avec une photo de la géode de la Vilette du Futuroscope en son centre. Mais quand un grand monsieur vous partage ses pensées, ce n'est que la moindre des politesses de les écouter. Une rapide approche du livre permet de découvrir qu'il est sobre, avec quelques tableaux et autres images pour ponctuer le discours. Il est édité par Economica(.fr), dans la collection Cyberstratégie.

Ni une, ni deux, je commence la lecture et je suis impressionné par le nombre de références, pas moins de 77, qui illustrent le propos tout au long de l'ouvrage. Ce n'est pas un livre, c'est une réflexion appuyée, fouillée, documentée. Bref, un travail de titan que je tiens entre mes mains. En comparaison, mon mémoire de fin d'étude au CNAM ne comporte que 40 références...

Le titre ne me parlant pas plus que cela, je m'engouffre donc dans les premières pages et ne me relève qu'au milieu du bouquin. La dernière fois que j'ai pris une telle claque, c'était en 2006, lorsque j'ai lu le bouquin de David Vise, Google story. Un bouquin qui m'a donné envie d'entreprendre à chaque page. Quel bonheur de retrouver une telle sensation. Quel danger aussi, car cela donne envie de foncer à la chambre de commerce et d'industrie la plus proche pour ouvrir un business, quel qu'il soit.

Laurent commence donc par expliquer les basiques : qu'est-ce qu'une révolution industrielle, l'Internet, le réseau, l'informatique... Il développe par la suite son argumentation en s'appuyant sur des faits et des chiffres, pour montrer les sujets importants où se concentrer, les opportunités, entre autre pour la France, la place des autres nations dans ce jeu de commerce et pourquoi et comment, d'après lui, la France a sa place en tant que leader parmi les acteurs du marché mondial, sous réserve que le corps législatif ne tue pas ce qui semblent être au départ de vilains petits canards, mais sont en réalité en passe de devenir de magnifiques cygnes !

Bref, vous l'aurez compris, je suis conquis et je ne peux que recommander la lecture de cet excellent ouvrage et, si vous en avez l'occasion, de rencontrer son auteur, sur les bancs de l'OSSIR ou ailleurs pour pouvoir échanger avec lui sur ces sujets passionants.

Il est à noter que l'auteur a également donné une conférence sur la première partie de son livre à la JSSI de l'OSSIR, vous pouvez consulter les supports pour vous faire une première idée du contenu du livre.